Despedidas, Fêtes de départ, Last party : En photos, Fotografías, With pictures mardi, Juil 1 2008 

Voici le lien pour les photos de mes fêtes d’avant départ :

Aquí el vínculo para las fotografías de mis despedidas :

Here the link for the pictures of my party before I go :

http://www.facebook.com/album.php?aid=58897&l=34e54&id=752741286

Publicités

Huayna Potosí 2 (6088 m) : En photos, Fotografías, With pictures mardi, Juil 1 2008 

Voici le lien pour les photos de 2e randonnée au Huayna, Potosí (6088 m) :

Aquí el vínculo para las fotografías de segunda subida al Huayna, Potosí (6088 m) :

Here the link for the pictures of second time at the Huayna, Potosí (6088 m) :

http://www.facebook.com/album.php?aid=58894&l=4ea42&id=752741286

Cobija : En photos, Fotografías, With pictures mardi, Juin 17 2008 

Voici le lien pour les photos de quelques jours de fête à Cobija :

Aquí el vínculo para las fotografías algunos días de fiestas en Cobija :

Here the link for the pictures of a few party in Cobija :

http://www.facebook.com/album.php?aid=56607&l=9cfaf&id=752741286

Camping a la Laguna Encantada / Jach’a Huiara 5 (5108 m) : En photos, Fotografías, With pictures vendredi, Juin 6 2008 

Voici le lien pour les photos d’une fin de semaine entre ami(e)s suivi d’une petite randonnée :

Aquí el vínculo para las fotografías de una fin de semana entre amigos(as) con una pequeña caminata en montaña:

Here the link for the pictures of a camping week-end with friends and a small mountain hike:

http://www.facebook.com/album.php?aid=54965&l=a07fa&id=752741286

Randonnée au Silluntinkara 2 et Cochabamba lundi, Mar 31 2008 

La semaine dernière, semaine sainte, j’ai profité du congé férié pour faire une petite randonnée de 1,5 jours en solo dans la très belle et très sauvage (dans le sens qu’il n’y a personne) région des Yungas. C’était dès plus reposant car je partais par la suite pour une mission d’une semaine dans le Beni (département au nord du pays disposant de très peu d’infrastructure routière) afin de visiter toutes les coopératives de cette région. Par contre, je reviendrai sur cette aventure en dans de plus amples détails dans un prochain billet. Concernant cette randonnée, malgré la présence d’une amie chilienne qui était de passage à La Paz et que j’hébergeais chez moi depuis 2 semaines, je me suis lancé seul afin de pouvoir retrouver un rythme de marche qui était le mien et surtout une solitude et une tranquillité que j’avais perdu depuis l’arrivée de celle-ci (il faut croire que ma routine est plus tranquille que le rythme de vie de mon amie qui elle était en vacances!). C’est donc avec joie que j’ai marché seule et c’est avec une nouvelle sérénité que je suis revenu à La Paz. Le sentier était désert, en mauvais état à quelques endroits dû aux ravages que laisse souvent la saison des pluies mais le tout fut génial et je recommencerais n’importe quand. Voici le lien pour les photos :
http://www.facebook.com/album.php?aid=46424&l=0de85&id=752741286.

Ensuite, je vous mets le liens pour quelques photos de Cochabamba que mon amie chilienne m’a passée étant donné que je n’en avais pris aucune lors de mon passage là-bas en janvier dernier (j’étais avec elle là-bas donc c’est comme si c’est moi qui les avait prise…) :
http://www.facebook.com/album.php?aid=46419&l=da785&id=752741286
.

Histoires de montagnes mardi, Mar 11 2008 

C’est pas parce que je ne vous donne plus vraiment de nouvelles de moi depuis quelques semaines, que je ne fais plus pour autant de sorties en montagnes. En fait, depuis le carnaval j’ai eu droit de monter 4 montagnes et de faire une randonnée tranquille dans la Cumbre jusqu’où commence la randonnée d’El Chorro (voir ici pour plus de détails). Malheureusement, je n’ai pas de photos pour vous mais je peux tout de même vous dire que j’ai fait pour une deuxième fois la montagne sans nom (4800 m, le 9 février) ainsi que mes deuxième et troisième randonnée à la montagne Quinkillosa (environ 5000 m, les 10 et 23 février). C’est drôle car la 3e fois que je suis allé à cette montagne, nous avions de la neige jusqu’au genou au sommet et celle-ci était très collante, donc on en a profité pour se faire une belle bataille de balles de neige et ensuite redescendre rapidement car nous étions tous trempés jusqu’au os… comme de bons enfants qui jouent dehors! Sinon le 2 mars dernier, en marchant de la Cumbre, on s’est tapé une mini tempête de neige : on ne voyait pas plus que 30 m devant nous. Je sais que ça n’a rien à voir avec le Québec mais bon on se sentait un peu plus chez nous! Finalement, cette fin de semaine j’ai grimpé pour la 4e fois le Jach’a Huaira (5100 m) en un temps record étant donné que nous étions seulement moi et un ami bolivien avec qui je fais de la randonnée depuis le tout début, donc aucun débutant pour ralentir notre rythme. Ça faisait changement.

Escalade de roche vendredi, Mar 7 2008 

Samedi dernier (1er mars) j’ai eu la chance, l’immense plaisir, la joie extrême (bon je vais m’arrêter) de reprendre l’escalade de roche. En fait, même si j’ai mon équipement depuis décembre dernier, je n’avais pas encore l’opportunité de le mettre pour monter une paroi ce qui fut chose faire samedi dernier. Donc, une belle montée facile d’un grade 5 (pour ceux qui connaissent) et ensuite une 6-A pour terminer le tout en beauté. Juste 2 montées vous me dirai mais c’est que nous étions 5 personnes sur la même corde, ce qui nous donnait pas énormément de monter par personne. Mais je m’en fous, juste d’être là, d’assurer les gens et de monter quelques fois a fait mon bonheur pour toute la semaine. Et maintenant que je sais que je resterai pour plus longtemps, j’ai de l’équipement additionnel (dont une corde… très pratique) qui m’arrivera dans quelques semaines. Ainsi je serai totalement indépendant en plus que 4 des 5 personnes qui étaient avec nous voulaient s’équiper aussi, donc j’aurai aussi plusieurs choix de partenaire. Vive l’escalade, c’est trop plaisant! D’autant plus que la Bolivie est un pays parfait pour ce type d’activité.

Huayna Potosí (6088 m) : En photos, Fotografías, With pictures lundi, Jan 28 2008 

Voici les liens pour les photos du Huayna Potosí (6088 m) :

Jour 1 = http://hec.facebook.com/album.php?aid=38805&l=2b989&id=752741286

Jour 2 = http://hec.facebook.com/album.php?aid=38809&l=0e181&id=752741286

 

Aquí los vínculos para las fotografías del Huayna Potosí (6088 m) :

Día 1 = http://hec.facebook.com/album.php?aid=38805&l=2b989&id=752741286

Día 2 = http://hec.facebook.com/album.php?aid=38809&l=0e181&id=752741286

 

Here the links for the pictures from the Huayna Potosí (6088 m) :

Day 1 = http://hec.facebook.com/album.php?aid=38805&l=2b989&id=752741286

Day 2 = http://hec.facebook.com/album.php?aid=38809&l=0e181&id=752741286

Camping à la Isla del Sol (Île du Soleil) et Cochabamba vendredi, Jan 25 2008 

Bon je renoue avec le récit de mes aventures hebdomadaires. Donc, les 11-12-13 janvier derniers, je repartais pour une 3 fois à Copacabana afin d’en profiter cette fois sans stress et sans contrainte de temps. Le but était d’aller se perdre à la Isla del Sol pour y camper et profiter d’un moment de solitude sans bruit et pollution. C’est donc en compagnie de mon partenaire acadien que nous avons eu une petite fin de semaine de randonnée très relaxe et qui n’avait rien à voir avec le trajet classique touristique. Voici le lien pour les photos : http://hec.facebook.com/album.php?aid=38511&l=afaed&id=752741286.

Ensuite, la fin de semaine dernière, comme j’avais une réunion dans la ville de Cochabamba le vendredi, j’en ai profité pour passer 2 jours dans cette ville considérée comme la capitale gastronomique de la Bolivie. En effet, le passe-temps préféré des Cochabambinos est bel et bien de manger! Ce fut une fin de semaine dédiée surtout à voir des ami(e)s (1 gars de Cochabamba, un couple d’ami québécois et une amie chilienne), à me promener dans la ville et sortir danser (choses que je n’avais pas fait depuis 4 mois!). Fort surprenant, je n’ai pas pris une seule photo de la fin de semaine, tant j’avais seulement le cœur à la balade et à la relaxation.

Cette fin de semaine, je vais profiter de la fête des Alasitas dédié au dieu de la fertilité Ekeko et afin de renouer avec la montagne : direction le glacier du Condoriri (5648 m) grâce à une activité de l’Association des guides de montagne de Bolivie.

De retour mercredi, Jan 9 2008 

Premièrement, voici les liens pour voir le “best of” de nos photos :

Pérou, Cusco et Machu Pichu : http://hec.facebook.com/album.php?aid=36425&l=df4d3&id=752741286

Pampas et Rurrenabaque : http://hec.facebook.com/album.php?aid=36499&l=8ade4&id=752741286

Salar de Uyuni, Partie 1 : http://hec.facebook.com/album.php?aid=36502&l=71422&id=752741286

Salar de Uyuni, Partie 2 : http://hec.facebook.com/album.php?aid=36505&l=1bc52&id=752741286

Jalancha Grande (4950 m) : http://hec.facebook.com/album.php?aid=36534&l=d02a7&id=752741286

Pérou, Îles flottanes de Puno : http://hec.facebook.com/album.php?aid=36537&l=b5ff0&id=752741286

Pour ceux qui attendent toujours après les photos de mon expédition au Huayna Potosí, vous risquez encore d’attendre un peu car il me reste encore beaucoup de tri à faire dans celles-ci. Navré.

Maintenant, parlons de ce séjour entre amoureux. En fait, comme je le disais dans un courriel dernièrement, ce fut merveilleux e les mots me manquent pour décrire le plaisir que nous avons eu à voyager ensemble. Je n’ose m’imaginer ce que serait la vie avec elle ici. Outre passé cet émerveillement, vous me demanderez qu’avons-nous fait? Et bien voici un résumé qui vous en donnera une bonne idée :

Ma douce est arrivée à Cusco au Pérou le 15 déc., journée plutôt tranquille pour lui permettre de récupérer du voyage (moi j’était arrivé la veille). Le lendemain nous en avons profité pour visiter Cusco même avant de quitter en fin d’après-midi pour Ollaytaytambo d’où nous prenions le dernier train pour arriver de soir à Aguas Calientes (Machu Pichu). Ainsi, le 17 déc. à 4h30 du matin nous nous levions afin de se rendre le plus tôt possible au Machu Pichu (merveille du monde, je le rappelle) et éviter ainsi les cohortes de touristes en provenance de Cusco. Donc, à 7h00 du matin nous entrions sur le site pour y passer 5 merveilleuses heures (incluant l’ascension du Huayna Pichu). Aller voir les photos car Machu Pichu ça ne se décrit pas, ça se vit. De retour à Cusco, nous avons passé notre dernier jour au Pérou (le 18 déc.) à visiter les sites archéologiques aux abords de la ville dont Sacsahuaman et ses très impressionnantes murailles construites avec des pierres allant jusqu’à 128 tonnes!

De retour en Bolivie (le 19 déc.) nous sommes parti pour Rurrenabaque dans le département du Beni afin d’y faire un tour de 3 jours dans les pampas (jungle inondée) du 20 au 22 déc. Un excellent tour avec un groupe de touriste super trippant (un gars de Toronto dans la quarantaire, 2 jeunes Roumaines travaillant à New York et 3 Coréennes très réservées mais sympathiques). Nous avons pu y voir alligators, singes, tortue, aigle pêcheur, tarentule, anaconda, facochère, perroquet et bien d’autres et nagé avec les dauphins de rivière. Suite à ce tour, retour à La Paz en 18 heures d’autobus pour faire 360 km (ça vous laisse imaginer l’état de la route). Nous avons passé le réveillon dans l’autobus (en fait, nous n’avons pas eu de réveillon!) et ensuite Noël chez un ami Bolivien. Le 26 déc. nous avons pu relaxer durant la journée et voir le musée d’archéologie de La Paz (mes 3 premières tentatives pour le visiter avait échoué car il était toujours fermé! Alors j’étais content) avant notre départ pour Uyuni. De là nous avons pris un autre tour de 3 jour (du 27 au 29 déc.) mais dans LE Salar de Uyuni et le Parc national Eduardo Avaroa (héros bolivien de la guerre du Pacifique) cette fois (désert de sel). Le Salar c’est impressionnant : une étendue blanche de sel à perte de vue et le parc, avec ses déserts et ses montagnes à couper le souffler, ça vaut vraiment la peine. Encore là, aller voir les photos car je ne peux bien décrire ces merveilles.

Ainsi nous sommes revenus à La Paz le 30 décembre au matin et avons pris cette journée assez relaxe. Le 31 nous avons escaladé une montagne (le premier 5000 m de ma douce) et nous sommes préparé pour le départ de ma douce le 2 janvier (nous devions retourner au Pérou le 1er janvier au matin, donc la soirée du 31 fut tranquille). À Puno, ayant du temps de libre nous en avons profité pour visiter les îles flottantes du Lac Titicaca. Très intéressant comme communauté traditionnelle et comme technique de construction (voir les photos).

Après tout ceci c’était la fin et la séparation (une 3e en 5 mois) qui fut un peu plus triste que toutes les autres mais bon, déjà il ne me reste que 3 mois et je serai de retour chez moi dans ce Québec que j’aime tant!

Page suivante »