Pour tous ceux qui viennent du Saguenay-Lac-Saint-Jean ou qui connaissent suffisamment cette région pour savoir de quoi je parle : j’ai trouvé l’équivalent du Red Champagne en Bolivie!!! Impossible à trouver en dehors du SagLac, en Bolivie j’en trouve. C’est la marque de boisson gazeuse Simba à saveur de Guarana. Bref, avec le Fanta et le Fresco je viens de trouver ma boisson gazeuse préféré!

 

Sinon, parlons de choses plus sérieuses, les chaqueos. Qu’est-ce que les chaqueos? Lonely Planet nous donne cette définition : « l’abattage et la mise à feu de la forêt tropicale pour la convertir en terre de labour et de pâturage, une pratique vieille de plusieurs siècles ». À noter qu’après un tel traitement, la matière végétale calcinée fournie des nutriments à la terre pour une période de 2 à 3 ans mais comme ces éléments nutritifs ne se renouvellent pas, il faut ensuite 15 ans pour que la terre redevienne productive. Donc en septembre de chaque année, le ciel se couvre d’un beau rideau de fumée, nous ne voyons plus l’Illimani depuis La Paz et tous ceux qui ont des problèmes respiratoires jurent au calvaire. La Banque Mondiale estime que c’est 200 000 hectares de forêt qui disparaissent ainsi chaque année. Les régions les plus fortement touchées par ce phénomène sont Béni, Pando et Santa Cruz, soit les 3 départements où se retrouvent la majorité de la forêt tropicale. Bien que les lois interdisent cette pratique, la législation est difficilement applicable vu l’étendue des zones touchées. Bref, une pratique ancestrale amplifiée par les mouvements de population aux conséquences environnementales désastreuses.

Publicités